La porte se referme sur l’atlantique !

Capture 13.30.24Cet après midi, à partir de 15h45 (21h45 en Europe), nous nous accouplerons avec 2 autres bateaux pour franchir les premières écluses de la traversée du canal de Panama.  La traversée est composée de deux groupes d’écluses.  Capture 13.32.14Les premières côté Atlantique (Ecluses de Gatun) dans lesquelles nous entrerons ce 21 mars en soirée (nous devrions passer entre 19 et 21h locale, soit le 22 mars entre 1  et 3h du matin pour vous) et les écluses de Miraflores , côté Pacifique que nous franchirons entre 13 et 14h (soit entre 19h et 21h chez vous) avant de nousCapture 13.31.50 retrouver sous le fameux pont des Amériques.  Entre ces deux groupes d’écluses, nous mouillerons la nuit sur le lac Gatun au milieu des crocodiles …

Si vous souhaitez nous suivre en direct, vous pourrez voir la progression de notre bateau grâce à notre AIS sur le site Marine Traffic en choisissant le bateau SEPT A VIVRE et ensuite regarder en direct live sur les webcam du canal de Panama (pour autant qu’elles ne soient plus en panne !)

Capture 13.31.23On vous promet pour bientôt nos mille et une aventures à Panama…

Merci à tous pour vos messages.  C’est toujours un plaisir énorme de vous lire !

9 réflexions sur « La porte se referme sur l’atlantique ! »

  1. Bravo Jean-Sébastien pour ton imagination intarrissable! Je choisis la définition 3.

    Ca aurait pu être ce nouveau courant artistique qui s’est crée lors que Andy Warhol s’est fait enfermé dans une église et où il a passé plusieurs jours dans la chaire de vérité, endroit le plus haut accessible à ce moment-là. Eh oui vous l’avez sans doute tous compris qu’il s’agit de la contraction de jubé et de pop art
    A plus,

  2. Salut vous tous! Quel chemin parcouru depuis Septembre, bravo! Les bâteaux qu’on voit sur le canal sont impressionnants, vous avez dû vous sentir tout petits à leurs côtés? Nous vous souhaitons une superbe traversée et attendons avec impatience de voir les photos de cet autre bout du monde ainsi que vos commentaires,… en fait je suis pas fana du jeu des dictionnaires 😉

    A bientôt,
    Les Pimpu

  3. Bon, comme les Sept à Vivre risquent fort de ne plus donner de nouvelles avant un bout de temps, je me propose d’animer ce blog avec un petit « jeu des dictionnaires ». Voici trois définitions aussi farfelues l’une que l’autre mais l’une d’entre elles est néanmoins basée sur un semblant de fond de vérité. Je compte sur vous pour poster la réponse (1, 2, ou 3) qui vous paraît la plus vraisemblable – sans consulter le dico, cela va de soi. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser au mot JUBARTE. Allons-y.

    1) La jubarte devrait en réalité s’appeler LE jubarte car ce nom commun dérive d’une expression: « jus de Saint-Barth ». Avant de devenir un ghetto pour bobos à flotteurs, Saint-Barth était une petite île sans histoire occupée par quelques joyeux lurons, français ou suédois au gré des cessions et rachats. Le vendredi soir, pour se remettre d’une semaine éreintante de boulot, ceux-ci se bourraient allègrement la gueule en éclusant des litres et des litres d’un mélange improbable à base de rhum, sucre de canne, graisse de cabestan (oui oui, celle du capitaine Haddock), piment mariné et encore deux ou trois autres trucs illicites. Le jubarte se trouve encore dans quelques bouges improbables de Gustavia mais ne comptez pas sur moi pour vous dire où précisément, j’ai des principes.

    2) Le mot « jubarte » désigne une grosse arnaque. Il dérive de William Jubarth, un représentant de commerce texan par son père et bouthanais par sa mère. Tout petit, Jubarth a commencé à jubarter gentiment en fourguant du muguet en plastique à ses voisins le 1er mai. Avec les années, il s’est spécialisé dans l’art difficile de vendre à ses clients des choses dont ils n’avaient aucune utilité. Au-delà des profits faramineux qu’il en tire, Jubarth exerce ses activités pour la beauté de l’art, tentant de se surpasser constamment. L’année passée, il est parvenu à vendre une citerne à eau de pluie de vingt mètres cubes à un habitant du désert de l’Atacama où il pleut quand même pas moins de deux à quatre fois par siècle! On prétend qu’il a récemment réussi à vendre des gilets de sauvetage à la famille Claes, ce qui représente aujourd’hui son fait d’arme le plus remarquable.

    3) La jubarte est l’autre nom de la baleine à bosse. En raison de cette infirmité, la jubarte est régulièrement la risée d’autres cétacés ou de poissons, ce qui explique pourquoi on enregistre énormément de dépressions auprès de cette espèce. Certaines jubartes vont jusqu’à la tentative de suicide! Cependant, la baleine à bosse ne brille pas par son intelligence et tente généralement de mettre fin à ses jours par pendaison, ce qui ne marche pas des masses sous l’eau. A l’inverse de ces situations dramatiques, une baleine à bosse est passée à deux doigts de connaître la célébrité après avoir été pressentie pour interpréter le rôle de Quasimodo dans la comédie musicale « Notre Dame de Paris ». Malheureusement, ça ne s’est pas fait pour des raisons bassement pratiques: impossible en effet de se faire livrer – surtout en province – de bonnes pizzas au plancton. Or la jubarte ne mange que ça.

    Bonne chance à tous!

  4. Hello les amis,

    Vous voilà de l’autre côté. Incroyable !
    Je n’ai pas vu le bateau sur les webcam. Snif ! Mais bon, on laisse travailler notre imagination et on visualise les 7 à Vivre en pleine action… Un qui fait des tractions ? L’autre qui fait la majorette ? Un troisième qui fait un gâteau ? Un qui dort par terre ? Une qui fabrique un collier de coquillage ? Tout est possible…
    Ici, ciel plombé et pluie toute la journée.
    Petite pensée pour vous en voyant une Mangue au supermarché hier 😉
    Bonne continuation et ne soyez pas trop avare de commentaires ! On adore vous lire et vous voir en image.
    Les K

  5. Hello les sept à vivre! Alors ca y est vous avez atteint le Pacifique. Bravo à tout l’équipage! Selon marine traffic vous êtes à Bahia de Panàma. Est-ce la dernière escale avant de partir pour le grand bleu durant 3 semaines?
    Merci de partager votre aventure à nous tous. Cela permet de rêver et de voyager avec vous et de sortir la tête de nos tracas.
    Ici le printemps fait timidement son apparition.
    On vous embrasse,
    Caro et Seb

  6. Magnifique la nouvelle photo sur Marine Traffic, avec le vieux nom caché, et même les essuies de bains qu’on reconnait qui sèchent !! On s’y croirais en live !

    En fait, vous faites escale à Manta ou vous traversez direct vers les Gala’s ?

  7. En zoomant à fond sur l’AIS nous vous voyons presque sur votre cata. Ne vous perdez pas dans rio Chagres cela semble un vrai labyrinthe. A ce soir pour Miraflores?

  8. félicitations pour le franchissement des écluses de Gatun. Tant qu’a faire,Laurent tu aurais pu jeter un oeuil sur les webcams au passage. Comment voulez vous que l’on suive notre feuilleton quotidien sans les images…L’ AIS c’est déjà super. Bonne nav

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *