Laurent dans les Souks …

La Syrie, super !  Un gros problème : ils n’indiquent pas lorsqu’un camion ne peut s’engager dans une rue … Laurent le téméraire n’a peur de rien au volant de son bolide.

Le demi-tour à Monaco n’était qu’un petit échauffement. Eh, oui, on a dû faire demi-tour dans les souks de Homs. C’était déjà un exploit de prendre la route ci-contre. Mais, lorsque qu’on nous a annoncé que cette rue (à sens unique) allait se rétrécir au point qu’elle ne serait plus assez large pour passer, vous imaginez l’embouteillage …

A ce moment, avec 50 personnes autour du camion et 10 véhicules qui klaxonnent car ils veulent passer, un gars nous a dit :  » Don’t worry, all the people around you are here to help you.  Drive slowly, be calm and everything will be OK ! ».  Nous avons donc repris cette rue, à contre sens cette fois … et tout s’est effectivement bien passé !  Et cela, après avoir tenté de rejoindre le centre d’Alep la veille au soir, où on nous avait annoncé la même chose (la rue qui va se rétrécir au point de ne plus pouvoir passer), heureusement cette fois-là, la rue était déserte … ce qui nous a permis de rencontrer (et d’aller boire un verre) chez de sympathiques habitants, à quelques mètres de la citadelle.

En compagnie de Nasser (qui nous pris par la main juste par sympathie), nous avons admiré Alep, ses Souks (sans camion cette fois), découvert le dernier artisan Syrien imprimant sur des foulards, mangé dans un resto avec vue imprenable sur la citadelle et la grand mosquée et finalement pu acheter le fameux savon d’Alep.  Un grand merci à lui !

Nous nous sommes ensuite retrouvés au temps des croisades dans le majestueux « Krak des Chevaliers », avant de prendre la route pour le désert.  Une première expérience pour les enfants qui rêvaient de bivouaquer au milieu de nulle part et de faire un feu !

Ils nous ont préparé un fabuleux repas avec des crêpes au fromage suivi d’un thé, le tout chauffé sur une pierre et du bois qu’ils avaient ramassé au fil du temps en prévision de cet instant.

L’arrivée dans le désert, un paysage merveilleux et fort différent de ce que nous avions vu auparavant avec des routes rectilignes sur des centaines de kilomètres, quelques tentes de bédouins et des extractions pétrolières.

Soudain, derrière une colline, nous avons aperçu l’oasis de Palmyre.  Cette ville, au milieu du désert, était un lieu de passage idéal pour le commerce entre l’orient et l’occident.  De majestueux temples datant du début de notre ère y ont été érigés.

Et pour finir, l’immanquable (d’après les guides), le coucher de soleil sur les ruines … on vous en fait cadeau !

6 réflexions sur « Laurent dans les Souks … »

  1. Hello la compagnie,

    Nous sommes en Normandie et le temps est franchement exécrable… Même Suka préfère rester couchée sur son coussin. En compensation, on se fait dorloter par l’oncle et la tante de Dimitri et nous mangeons de la tarte au sucre importée tout droit de notre village ! Et puis, nous profitons de l’infrastructure pour suivre sur l’ordi vos aventures.
    Les photos sont toujours aussi dingues et vos récits nous donnent une bonne idée de votre vie. L’idée de faire un feu en plein désert nous donne l’eau à la bouche… La Tanzanie à Noël, ça vous dit ?
    A bientôt sur le net,
    Les Kozy’s

    Elena envoie un petit message à son parrain :

    Coucou Laurent.
    J’espère que c’est chouètte la ou vous ètes.
    J’espère aussi que vous avez assez de place dans votre camion.

    Jepense à toi.
    Elena

  2. Vu hier Explo du Monde: « Istanbul, faits et reflets », par Olivier Berthelot. Une vraie plongée dans la ville, un reportage remarquable sur toutes les facettes de cette mégapole, des rencontres étonnantes avec les habitants. J’étais d’autant plus intéressé que vous venez d’y passer, alors cette soirée avait un parfum un peu particulier. Maintenant, je n’ai qu’une envie: que le cycle propose « Croatie: entre lacs et Adriatique », « Albanie: nation en devenir », « Grèce: les Météores autrement », « Syrie: hier, aujourd’hui et demain », etc… Mais qu’est-ce que je fous collé à cette bête chaise de bureau?

  3. Salut la companie,

    pas la peine d’être long après Jean tout a été dit 😉
    J’ai été super amusé par votre description de la visite de l’imprimeur sur foulard car j’ai justement vu un rteportage sur ce type il y a pas si longtemps.
    Plus que jamais vos descriptions sont magnifiques et nous donne le sentiment tous les jours d’avoir une fenêtre ouverte sur le monde …. ça fait un bien fooooou 🙂
    Au plaisir de lire la suite de vos aventures très vite
    Quentin

  4. Coucou la Cie !
    Bien contents d’avoir de vos nouvelles et surtout de voir les photos (sublimes) qui donnent envie d’y aller ! Nous aussi, on était partis la semaine dernière mais destination beaucoup moins exotique (Koksijde à la côte) où on a eu un temps absolument super doux sauf le dernier jour (heureusement, le lendemain, on rentrait lol)
    On espère que tout se passe pour le mieux et que toute la famille se porte bien (j’imagine que les enfants sont super heureux de découvrir de nouvelles contrées, de nouvelles têtes et surtout de nouveaux horizons) !

    Gros bisoux à tous les 7 de nous 2 et bonne continuation dans la découverte de votre voyage
    Michel & So

  5. En un mot: sublimissime. J’ai envie de commenter chaque photo mais si je fais ça, (1) je n’aurai pas assez d’une nuit entière et (2) je me ferai tuer par les autres visiteurs. Alors on va en rester au « Waouw » retentissant de Nathalie.
    Je reste – non, je suis de plus en plus – subjugué par votre progression: chaque lieu visité est unique et (en tout cas vu d’ici) nous n’avons pas du tout l’impression que vous voyez et revoyez les mêmes choses. Maintenant, les étendues désertiques, les camélidés, l’architecture des croisades, les souks orientaux… alors qu’il me semble que vous étiez encore en Europe avant-hier. A peine un mois et demi que vous avez quitté Agde et déjà tant et tant de splendeurs découvertes…
    Je suis aussi très ému de vous voir sur les photos: sans cela, ce serait un peu « cartes postales anonymes » (bien que magnifiques néanmoins) mais avec votre camion, les enfants, vous-mêmes sur la pellicule (ouh, le vieux réflexe de l’ère argentique), nous plongeons vraiment avec vous. Pas une plongée en apnée, au contraire, une plongée qui nous gave d’air pur! A propos des enfants, difficile de juger à distance, mais j’ai l’impression que, malgré leur jeune âge, ils tirent toute la quintessence de votre périple: belle preuve de maturité, nul doute que cette aventure leur apportera énormément, à court comme à long terme.
    Bonne route! Et merci: nous aussi, nous retirons beaucoup de votre odyssée.

  6. Waouw! Magnifique les photos! Là vous allez vraiment commencer à faire plein de jaloux…! 😉
    Cela donne envie d’être en vacances!!!!
    Mais bon en attendant, il faut encore bosser…
    Ici, plein de boulot (gros appel d’offre pour lundi…) ce qui fait que le long we prévu dans les Fagnes (bon c’est un peu moins exotique….) risque d’être un peu compromis…. en partie du moins… 🙁

    gros bisous à tous les 7 et buvez un thé à notre santé!

    Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *