Archives par mot-clé : Victoria Falls

Le Zambèze, un long fleuve tranquille …

Après la piste de Petauké, nous avons repris le tarmac en direction de Lusaka et la frontière avec le Zimbabwe pour tenter d’y faire un petit tour en canöe. Trois jours de ballade sur le Zambèze qui s’annonçaient magnifiques … mais pas de bol, il faut seize ans au minimum (car à cet âge là, on est enfin sensé pouvoir pagayer assez vite pour éviter les crocos et hippos) et débourser 150 $ par jour, par personne !  Deux fois rien pour ramer sur une rivière.  On vous conseille les kayacs Anciaux à Han sur Lesse, beaucoup moins chers !

En guise de consolation, nous avons choisi un tour en bateau à moteur .  Là, on trouve une hollandaise, chef en chef d’un camping haut de gamme, selon ses dires (c’est vrai que son camping était très joli), qui nous propose une ballade de 7h à 12h30 en bateau à 50$ + 50$ de carburant, non négociable car elle calcule ses coûts au plus juste (entretien du bateau, … quand on sait que le salaire mensuel est de l’ordre de 50$ …).  La ballade est prévue pour le lendemain matin.  On demande si on peut rester sur le parking pour y passer la nuit.  Oui, pas de problème, cela fera 10$ par adulte, 5$ par enfant.  Cool, on a finalement dormi dans le bush.  Le lendemain, nous sommes pil poil à l’heure (pourtant rare pour nous), mais pas de pilote pour le bateau.  On partira finalement vers 7h45 pour revenir à 10h dont une demi heure de panne de moteur (et les hippos qui rodent autour du bateau).  Notre réaction suite à la facture aura été à la mesure de notre mécontentement (on vous conseille l’adresse).  Nous avons tout de même profité d’une ballade en famille, bien tranquille, sur ce fleuve mythique. Vous trouverez aussi les hollandais à Han-sur-Lesse. :-).  D’autres amis voyageurs (Reza et Hannah, rencontrés au Lac Turkana, Franzi et Gerry et un couple Allemand/Finlandais, rencontrés à l’anniversaire de Franzi et rédacteurs du SMS décrivant la piste vers Petauké) ont, eux aussi, abandonné ce projet vu le prix demandé !

Nous ne passerons pas la frontière avec le Zimbabwe, même si le vieux pont sur le Zambèze datant de l’ancienne Rhodésie est magnifique (mais interdit de photographier, sauf si l’on ne se fait pas prendre …).

Nous prenons les routes longeant le Zambèze, en direction des fameuses chutes Victoria, une des merveilles du continent africain avec les Pyramides de Gizeh et le Kili, selon Laurent des Chamaco’s.  Ces chutes sont impressionnantes, on en voit l’eau qui en remonte et bouillonne à des dizaines de kilomètres (une excellente douche naturelle pour ceux qui osent s’en approcher).  Ces chutes sont, elles aussi, sur le Zambèze, frontière naturelle entre la Zambie et le Zimbabwe.  Cette fois, nous décidons de franchir la frontière de manière un peu particulière : toute la famille passera le Zambèze en Tyrolienne, histoire de ne pas se faire arrêter pas les douaniers 🙂 (On a tout de même eu un problème pour faire passer le camion). Et Laurent, tout comme celui des Chamaco’s décidera de faire les grands plongeons dans le vide : Swing et Bungee.  Vraiment impressionnant dans un cadre extraordinnaire !

La suite, un peu moins drôle, chez les Chamaco’s, Corentin et Charlotte se retrouvent à l’hopital pour une crise de Palu. Comme quoi, le palu n’est pas une légende et reste un terrible fléau ici (d’après la doc des enfants : en Afrique, un enfant meurt du palu toutes les 12 secondes … ). Nous resterons ensemble à Livingstone, le temps de s’assurer que leur état s’améliore même si l’évacuation vers l’Afrique du Sud a été, un moment, envisagée par les assurances.  A ce jour, les enfants vont beaucoup mieux et nous les attendons un peu plus loin, à l’entrée de la Namibie.

P.S. 1 Bon anniversaire à Soazig, Marie, Noé et Elise.

P.S. 2 Histoires de voyage, un site où vous pourrez suivre des aventures semblabes à la notre.  Nous apprécions beaucoup la manière dont il arrive à mettre en valeur nos articles.  Allez le visiter … ça en vaut vraiment la peine !  Merci à Jean-Fi !