Kenya sud lac Turkana

Tout va toujours très bien.  Un message juste pour vous rassurer.  Nous sommes a une messe en swahili haute en couleurs … tout en mettant à jour notre site lors du sermon 🙂
Un très heureux anniversaire a Béatrice Donatienne Eric et Nicolas !

19 réflexions sur « Kenya sud lac Turkana »

  1. REVUE DE PRESSE

    Voici ci-dessous le message reçu hier soir des Chamaco’s.

    On comprend qu’à force de fêter des retrouvailles, de fêter deux fois chaque chose depuis Noël, les septàvivre aient autre chose à faire que de tenir leur journal à jour.
    Nous serons donc patients …:-)
    @ +
    Françoise et Alain

    Bonjour Alain,

    Nous avons retrouvé les 7 à vivre hier à Nairobi. C’est sympa de se revoir après 1 mois d’absence.
    Pour les photos, nous n’avons pas d’albums supplémentaires. Nous sommes en relation avec Géo qui devrait faire une sélection de toutes nos photos et créer un diaporama de nos meilleures clichés. Cela nous évitera de passer trop de temps à télécharger nos photos sur notre site 😉
    Bonne continuation à vous et à bientôt pour les news,

    The Chamaco’s

  2. 1000 merci pour tous ces bons moments de détente!! Ca passe le temps!!
    Et dire qu’ils sont dans l’hémisphère sud, enfin ils se sont mis à mon heure!!
    Bisous à vous 7, on attend de vos nouvelles
    ….

  3. Mais ce site est un ramassis de bêtises qui vous tient jusqu’à plus d’heures!
    Nos aventuriers devront, dès leur retour, décerner des médailles aux différents intervenants selon leur degré d’imagination (et de connerie)!
    Dès juillet 2011, il faudra aussi créer un blog qui permettra à tous ces internautes de continuer à se défouler sur leurs claviers.
    Allez, bonne nuit !
    Signé : Biquette

  4. Demandez le journal !
    Demandez les photos !
    Demandez l’adresse où les trouver !
    La voici :

    http://picasaweb.google.com/reiseglueck2010/Athiopien?feat=directlink#

    Bonne vision des voyageurs et des difficultés de la route.

    Les petits Suisses deviennent de plus en plus rapides….et les Belges, à force de battre des records … cela déforme et ils ne donnent plus d’informations. Crise oblige.

    Vite vite donnez des nouvelles.
    Car septàvivre est un magazine de
    C amion
    L iberté
    A venture
    E space
    S ept personnes.

    Et là cela devient un magazine de
    C ‘est où qu’ils sont ?
    L oin de nous
    A vouloir des informations
    E ncore plus d’informations et de photos
    S ans cela on s’ennuie.

    Nous sommes tous impatients.

    Nous vous embrassons.

    Françoise et Alain

  5. Incroyable ça! Je me ferais renverser par une voiture, comme ça,bang!, morte sur le coup… je veux dire, pour de vrai… et j’aurais ces commentaires qui ne me croient pas. Vous imaginez, et si cela avait été vrai?!…

    Bon visiblement, la mort, c’est pas mon truc. Je n’aurai pas tenu bien longtemps avec ces deux zouaves. Tant mieux. Je préfère faire du bruit; cela tombe bien.

    Mais tout ce qu’il ne faut pas faire pour entretenir ce blog trop souvent délaissé par leurs propriétaires?… Espérons qu’il n’y ai pas encore de loi « anti-squat de blog »…
    On ne sait plus quoi inventer…

    Je suis d’accord avec Jean-Seb, nous nous mettrions en grève de conneries, ils pourraient fermer boutique pour cause de blog inactif…

  6. PS à Jean-Sé – j’ai comme l’impression qu’il y a eu une collision de pensées uniques…

    😉

    Patrick

  7. Bonjour à tous.

    Et accessoirement aux 7aV aussi. Non mais c’est vrai quoi, il se passe plein de trucs sur ce site.

    D’habitude, les blogs ont une durée de vie de 3 jours. Puis s’éteignent faute d’attention. Ici c’est le contraire – il y a comme un effet boule de neige. Piloté depuis le fin fond du Kenya, il faut quand même le faire…

    Il y a quelques semaines, les 7aV nous donnaient 2 pages de nouvelles, et recevaient – allez – le double de re-nouvelles, commentaires et allusions bien sympas. Maintenant, ils nous disent juste que tout va bien et qu’ils sont à la messe (!!!) et on retrouve des pages et des pages de commentaires tous plus bizarres les uns que les autres.

    Bientôt ils vont juste poster un ‘Hello plein de soleil depuis l’Afrique’ et c’est des romans entiers qui viendront trouver place sur leur blog… (NDLR à 7aV – pas un peu l’impression que tout ceci est légèrement out of control ? )

    Bon, retour vers les commentaire mentionnés ci-haut. Nous sommes très chagrinés de l’annonce concernant IMNNGL. La ‘petite voix’, la raison, le contre point d’autres hyper-lettrés qui hantent ce site, elle nous plaisait bien, avec son petit grain de mystère… Son absence laissera un trou. Dieux sait ou elle est maintenant qu’elle nous a quittée. J’espère pas trop loin. J’espère qu’elle ne reviendra pas en démon. Mais pourquoi pas en oiseau ou en papillon. Pratique quand même de pouvoir se déplacer en vitesse pour pouvoir aller jeter un œil la-bas puis revenir nous relater son impression.

    Mais bon – merci à elle pour ces petits intermèdes – et courage à tous ceux qui regrettent déjà son absence…

    J’ai bien écrit ‘…hanté ce site…’ car du commentaire de Nathalie, je dois comprendre que non seulement, le rapport commentaire/récit est passe de 2 à 100, mais en plus la partie récit ne vient pas d’eux, mais seulement par la magie des ondes… Et bien, ça alors ! Tout fout le camp !

    Ceci dit – merci aux anges, démons, oiseaux, fantômes, papillons, amis, sœurs, scouts, esprits, parents … ah oui et aussi au 7aV! … de nous faire vibrer par vos ondes magiques… Bon vent !

    Patrick

  8. Oooooh, eh bien voilà, Nathalie vient de couper court à toute nouvelle élucubration au sujet de l’emplacement de la punaise… Plouf (c’est le cas de le dire). Le mystère est résolu, certes, mais sur quoi allons-nous pouvoir phosphorer (qui a dit « déconner » ???) maintenant, hein?

    Mais oui, mais c’est bien sûr: IMNNGL! Voilà un sujet de conversation. Je ne peux, je ne veux pas croire à la disparition inopinée de ce malfaiteur masqué. Son avis de décès, là, c’est comme quand l’ETA décrète un cessez-le-feu unilatéral: ça sent le coup fourré à plein nez. IMNNGL, en passant, fait semblant de lever un coin du voile pour mieux nous mettre dans le jus. Dire que j’avais essayé toutes les combinaisons en transposant les lettres de une, deux, trois… places, en transposant les lettres d’un nombre variable de places, en inversant l’alphabet PUIS en transposant… Rien de rien… Tout ça pour en arriver là. Quelle femme démoniaque. C’est pas IMNNGL mais IMADVL: I’M A DeViL ;-). « Je suis un ange »… Voyons voir: un ange, ça a deux ailes… Deux « L »? Alors ça donnerait un prénom avec deux L comme… Mireille? Michelle? Isabelle? Donatielle? Ah non, Donatielle, ça n’existe pas… Ou alors un prénom qui signifierait « ange »? Angèle? Angela? Marie-Ange? Grrrrrrrrrrr, ça m’énerve!!!! En tout cas, elle nous manquera cette « petite voix, à la fois rebelle et curieuse ». J’ajouterais « impertinente et pourtant tellement pertinente ».

    Pour en revenir aux SeptàVivre, on en oublierait que c’est LEUR site: j’ai parfois l’impression que je suis assis dans leur salon à siffler leur porto et à écouter leur musique, mais qu’ils ont disparu à l’apéro et qu’on continue la soirée sans eux à se servir dans leur frigo et à vider leurs bouteilles. Ouhouhou, la famille Claaaeeees, vous êtes où? Peut-être qu’ils passent leurs rares moments de connexion Internet à lire nos pitreries et qu’il ne leur reste pas une minute pour nous raconter leurs propres aventures… Allez les amis, s’il vous plaît, racontez-nous encore vos histoires! Sinon, on va être obligé de se mettre en grève (c’est très à la mode ces derniers temps, par chez nous) et ce site ressemblera vite au paysage entre Wadi Halfa et Khartoum: un grand truc plein de vide.

    A très vite…
    Jean-Seb

  9. Bon, alors, je vous explique, le coup du GPS en plein milieu du lac, c’est moi…

    en effet, il avait été convenu avec Laurent et Béné que quand ils avançaient dans leur voyage, et qu’ils n’avaient pas le temps de mettre à jour tout leur site, je pouvais les aider en adaptant la carte… et comme ils ont dit qu’ils étaient au lac Turkana, je les ai placé là… voili, voilà… vous savez TOUT!

    Nathalie

  10. Bravo à Jean-Seb et Bon-Papa de Rixensart pour leurs traductions !
    J’adore les vicieux 😉 mais … « Nafurahia akuna tena matata » veut simplement dire « je me réjouis que vous n’ayez plus de souci ». Avez-vous oublié vos classiques ? « Akuna matata, akuna matata, akuna matata … mais quelle phrase magnifique 🙂 »
    Kwaheri,
    Nadine&Watoto (=kids)

  11. AVIS DE DECES

    Ce petit mot pour vous dire que IMNNGL nous a quittée ce dimanche en fin de journée.

    Je sais qu’elle avait beaucoup de plaisir à réagir au vécu de toute la famille Claes; elle aimait surtout prendre le rôle de « la petite voix » à la fois rebelle et curieuse.

    Elle tenait à garder son anonymat (sauf pour Béné et Laurent) pour des raisons qui lui sont propres, c’est pourquoi je ne signerai pas ce mot (juste pour ne pas mettre la pression sur mes épaules).

    Par contre, je suis certaine qu’elle aurait aimé partager avec vous la signification de son pseudo.

    IMNNGL : I aM aN aNGeL (pensez les lettres en anglais)

  12. slt la compagnie
    c etait chouette les coups de fusils
    ou…
    quoi d’autre encore
    ah oui la messe haute elle etait a quelle hauteur haut je suppose

  13. Je viens au secour de Jean-Seb, le peu de Swahili qui me reste me font comprendre que Nadine espère qu’ils n’auront pas d’autres problèmes.

    Bon-Papa de Rixensart

  14. Super jean-sé!
    Nous voici donc avec nos clubs des sept … cô pour Martine …
    …. à vélo!
    …. et le pastis (sinon la grenadine du coin 🙂 ) !
    …. au zoo!
    …. à la pêche!
    …. fait les courses!
    …. petite maman!
    …. aime l’aventure!!!

    bizz à ts les amoureux 😉
    gg

  15. « Tout va Toujours très bien ». Parfait, parfait! Mais que signifient précisément ce « toujours » et son impérieuse majuscule? Doit-on comprendre que « ça continue à aller bien »? Ou « arrêtez de vous faire du mouron, puisqu’on vous dit que nous allons par définition TOUJOURS bien »? Bon, dans les deux cas, tout baigne, ouf!

    Après ce que ma propre soeur appelle mon « sermon » – qui était davantage une supplique à vrai dire – peut-être les SeptàVivre vont-ils se sentir obligés de nous convaincre qu’ils sont très très sages et que les activités les plus déjantées à leur programme sont maintenant:
    – Promenade à vélo sur le Ravel kenyan, que je ne connais pas mais qui doit sûrement être très chouette,
    – Partie de pétanque avec Heidi et Grüssi, des jumelles bavaroises de la ligue anti-alcoolique qui vilipendent Laurent dans leur patois natal chaque fois qu’il ouvre une canette de bière,
    – Journée au zoo, le safari étant définitivement trop risqué dans la mesure où les bestiaux se promènent quand même en liberté, ce qui est explicitement interdit par la Touring Assistance de Laurent et Béné,
    – Partie de pêche à la ligne au bord du lac, avec une trèèèèès looooongue canne pour pouvoir plonger le bouchon tout en restant à cinq bons mètres de l’eau,
    – Courses au supermarché local, mais avec une liste pré-établie pour rester le moins longtemps possible en milieu hostile (on recense chaque année au Kenya une dizaine d’attaques de caisses enregistreuses, pourtant domestiquées!),
    – Et naturellement la vaisselle, faite avec des gants en caoutchouc et un produit nettoyant 100% à base d’extraits naturels de légumes bios: ça ne dégraisse rien du tout, Béné a l’impression de sniffer tout un potager, mais c’est absolument inoffensif même s’il vous prend soudain l’irrépressible pulsion d’ingurgiter la totalité du flacon.

    Allons, je plaisante. Un peu d’auto-dérision ne fait jamais de tort. Je suis certain que, s’ils ont un peu levé le pied, ils savent encore s’amuser et nous en mettre plein la vue.

    Bon-Papa de Rixensart a bien vu! En effet, la punaise est en plein dans le lac! Sur la corniche de l’Estérel, du côté d’Agay, elle était sur la ligne de chemin de fer, mais bon, là, il y avait une explication rationnelle puisqu’ils étaient en fait sous le viaduc. Ici, je m’interroge. Auraient-ils emporté leur GPS pour aller faire de la spéléo dans un réseau de galeries passant sous le lac? Un GPS sous terre, ça ne doit pas capter beaucoup de satellites…

    Nadine nous colle un chouette challenge. J’ai réussi à traduire le plus gros:
    « Bonjour les amis, J’espère que vous apprécierez votre voyage au Kenya. Au-revoir ».
    Mais il me manque « Nafurahia akuna tena matata » que mon dictionnaire en ligne traduit par « J’aime quand pas plus vicieux ». Ca ne veut rien dire. Et même si ça voulait dire quelque chose, ce ne serait pas ça que Nadine voulait dire… 😉

    Allez les SeptàVivre, nous attendons avec impatience le récit et les photos de votre séjour dans la vallée de l’Omo, ainsi que vos premières impressions kenyanes.

    A tout bientôt,
    Jean-Seb

  16. Ah, voilà des nouvelles de nos 7….
    Certaines mauvaises langues diraient qu’une messe ne peut pas vous faire de tort… Surtout si elle est haute en couleurs ! Après les quelques heures miraculeuses et « détonantes », il faut bien refaire le plein !
    Frangin, par tes commentaires du 09/02, sache quand même que tu traduis assez bien l’émotion, l’étonnement, la patiente et l’impatiente de beaucoup d’entre nous, fidèles lecteurs de ce site peut banal !
    Pensez-vous que nos BLHAGIA imaginaient qu’à distance, nous prendrions autant part à leur périple jusqu’à les sermonner ?
    Une chose est certaine, ils vont bien et se mêlent une fois de plus aux vernaculaires !
    Que votre route soit belle,
    Les KoZy’s

    P.S.
    Bonjour Laurent,
    Moi aussi j’ai été à la messe ce matin mais Père loup nous parlait en français.
    Gros gros bisous à tous,
    Elena

  17. Voilà que les 7avivre nous donnent des nouvelles rassurantes mais tout aussi étonnantes, moi qui croyais les connaître, je suis quand même étonné; voilà qu’ils sont au Kenya, mais pas n’importe où, d’après ce que j’ai pu voir en zoomant très fort, je les retrouve en plein milieu du lac Turkana.
    Leur 4X4, un vrai tout-terrain, est même devenu un bateau ( quand l’ont-ils transformé?) sur lequel ils ont l’intention, après les émotions des randonnées, encadrées par des « scouts », de passer quelques journées à voguer sur l’eau et aussi quelques nuits très romantiques (Saint-Valentin oblige)à la lueur d’une pleine lune.

    Bon-Papa Rixensart

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *